Les deux scènes

Les deux scènes
Cinéma / David Lynch/ MULHOLLAND DRIVE
  • Lundi 9 Octobre à 20h15
  • Vendredi 13 Octobre à 19h00
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€

MULHOLLAND DRIVE

2H30, ÉTATS-UNIS, FRANCE, 2001

AVEC NAOMI WATTS, LAURA HARRING, JUSTIN THEROUX

À Hollywood, durant la nuit, Rita, une jeune femme, devient amnésique suite à un accident de voiture sur la route de Mulholland Drive. Elle fait la rencontre de Betty Elms, une actrice en devenir qui vient juste de débarquer à Los Angeles. Aidée par celle-ci, Rita tente de retrouver la mémoire ainsi que son identité.

Roman d’amour dans la cité des rêves, hommage vitriolé à Hollywood, cauchemar éveillé d’amante délaissée, vertigineuse traversée des miroirs, le chef-d’œuvre lynchien est incrusté de références au cinéma classique : Sueurs froides, En quatrième vitesse, Gilda. Mais le scintillement des mythes et des citations n’empêche pas une somptueuse création romanesque. Déstructuré en apparence, Mulholland Drive est aussi un film « normal », figuratif, dont on peut tirer l’histoire au clair - la première partie serait le songe ultime de l’héroïne de la seconde moitié. La mystérieuse faille médiane du récit, sorte de trou noir qui coupe le film en deux, a influencé beaucoupde cinéastes depuis - voir le récent Tabou, de Miguel Gomes. Et ses deux héroïnes figurent déjà parmi les plus belles apparitions du cinéma américain. De Betty la blonde ingénue, aspirante actrice, et Rita la brune amnésique, voluptueuse accidentée, qui est l’élue des dieux hollywoodiens, qui est la fille perdue ? Rendez-vous sur les hauteurs de L.A. et dans les profondeurs de l’inconscient pour un grand film schizo et parano, grisant et vénéneux, qui fait un mal monstre et un bien fou. Louis Guichard, Télérama