Les deux scènes

Les deux scènes

Rizhome, le blog des 2 scènes

Rizhome, le blog des 2 scènes Le blog des 2 scènes

Emmanuelle Pretot, intervenante sur le scénario

Interventions sur le scénario

Lycéens et apprentis au cinéma

Emmanuelle Pretot, scénariste, intervient en Franche-Comté

Le programme Lycéens et apprentis au cinéma est porté en Franche-Comté par les 2 Scènes. Dans les salles de cinéma de la région, les élèves inscrits ont pu voir récemment le film De Battre mon cœur s'est arrêté, réalisé par Jacques Audiard en 2005. 

La scénariste Emmanuelle Pretot a rencontré des classes dans plusieurs villes. Au programme de son intervention : présentation du métier de scénariste et analyse du scénario de De Battre mon cœur s'est arrêté. Pour terminer l'intervention, place à la pratique ! Les élèves se mettaient à la place d'un scénariste et, en commun, étaient amenés à rédiger le scénario d'un épilogue au film. L'exercice n'est pas si simple : il s'agit d'imaginer cette ultime scène tout en restant proche de l'univers du film et en respectant les codes de rédaction d'un scénario.

Voici un exemple de production d'élèves (une classe du Lycée Jean Michel à Lons le Saunier). L'ensemble des épilogues imaginés par les lycéens lors de ces interventions est à visionner ici. 

 

ÉPILOGUE / 5 ANS PLUS TARD

UNE PETITE MAISON DANS UN VILLAGE AU VIETNAM / INT. JOUR

Tom est assis par terre, juste à côté de lui un petit garçon de 5 ans.
On entend les murmures de deux femmes vietnamiennes qui parlent à voix basse.
Tom tourne la tête, on reconnait Maolin avec une femme âgée, que l’on devine être sa mère.
Soudain dans la pièce d’à côté on entend une quinte de toux rauque qui semble ne plus s’arrêter.

CUT/

Maolin est agenouillée vers son père, elle éponge son front brûlant de fièvre.
Sur le pas de la porte Tom observe les gestes de Maolin, puis son regard se pose sur son fils juste à côté de lui.
Du regard il l’invite à sortir.

CUT /

Tom et son petit garçon font quelques pas dans le jardin.
Un chant traditionnel commence…
On reconnaît la voix de Maolin.  Le chant résonne de plus en plus fort.

CUT /

Le chant continue…
Tom est assis dans l’herbe, visiblement ému.
Derrière lui son petit garçon lui fait des petits « guilis » dans le cou.
Puis sur le dos de Tom,  le long de son bras…
Petit à petit les gestes du petit garçon se transforment.
Les mouvements de ses doigts deviennent alors comme des mains qui pianotent des notes de musique qui semblent calées sur le rythme du chant de Maolin…

 

 

Ajouter un commentaire